samedi 14 janvier 2017

2017, ses papotages et ses résolutions



Ce matin je me suis levée avec une idée, cette idée. Celle de vous partager un peu de mes pensées, un peu de mes sentiments mais d'une tout autre manière que celle actuelle. Écrire sur sa maladie, écrire sur ses états d'âme demande un certain courage, un acte de bravoure et de force qu'il mettait encore impossible de faire il y a un an. Ce matin, je n'ai pas eu à penser à mes articulations. Je n'ai pas eu à me dire : « force toi à bouger ton genou, ta main puis tourne toi et retente l'expérience ». Pourtant, c'est bel et bien ce que je fais chaque matin. Quand ma rhumatologue me demande si j'ai besoin de dérouillage après une nuit de sommeil, la réponse est sans appel. Évidemment que oui. Cela peut aller de 10 minutes à une demi-heure voire même à plus d'une heure pendant les crises importantes.
Néanmoins en ouvrant les yeux en ce matin du 12 janvier 2017, je n'ai songé qu'à une chose, vous faire entrer dans une partie de ma vie, dans une partie de mon esprit car si j'ai appris une chose pendant cette année 2016 sais que faire entrer des gens dans son cercle personnel n'est pas une mauvaise chose. Évidemment parfois ça peut faire souffrir mais si on se restreint, on se coupe du monde nouveau nous loupons bien plus de belles choses que de moments désastreux.

Vous avez donc probablement compris, je vais partager avec vous quelques-unes des résolutions que je vais prendre et que j'ai commencé à prendre.

RESOLUTION N°1 : LE SPORT

Je ne suis pas le genre de fille qui se dit qu’elle va commencer le sport pour perdre du poids. Mes quelques kilos en trop, je les accepte. Mais mes articulations coincées, ankylosés et endoloris, ça je ne peux le supporter. Or, si en disant de maladies j’ai appris une chose c’est que bouger, demander à son corps une activité physique permet d’envoyer au cerveau un message hormonal appelé endorphine. Cette hormone, ce message bienveillant amène une onde de bien-être, de repos et de paix sur tout nôtre être. 
Ainsi, en 2017 je vais me lancer dans le tai-chi. Ces mouvements souples et le calme demandé par cette activité sont pour moi deux points cruciaux. Avec le bras et ma jambe, je sais pertinemment que les activités physiques intensives ne sont plus pour moi. Depuis quelques jours je réfléchissais à quelle activité je pourrais m’initier. Aujourd’hui je vous le dis, après réflexion intensive des quelques neurones qu’il me reste après trois semaines d’examen, je choisis le tai-chi.

RESOLUTION N°2 : LE CINEMA

Faire bouger son corps ? D’accord ! Faire bouger ses yeux ? Pourquoi pas. Je suis une grande férue de cinéma et cette année j’ai pris la grande résolution de voir le film non pas comme un loisir standard, mais comme une œuvre communicative de la part d’un réalisateur que je m’amuserai à analyser et à commenter. Je vous ferai part de mes coups de cœur, de mes déceptions qui parfois sont trop nombreuses mais également des impressions que j’ai pu ressentir en voyant tel ou tel film. 
J’ai déjà commencé, avec Passengers, Beauté Cachée et l’inévitable spin-off de Star Wars : Rogue One. Oui, vous l’avez bien compris je vais entamer une rubrique sur chaque film que je vais aller voir. L’année dernière j’avais pris cette décision : prendre une carte d’abonnement pour me permettre, pour me forcer à sortir de mes révisions, de mon travail au moins une fois par semaine. Cette année je garde cette résolution que j’ai réussie à tenir en y ajoutant ce point qui continue selon moi la tête inéluctable d’une cinéphile.

RESOLUTION N°3 : LA LECTURE

L’année dernière je n’ai quasiment pas lu. Comme beaucoup d’autres, je me suis inventée des excuses comme j’ai trop travail ou je n’ai pas le temps. C’est totalement faux ! Oui bien sûr j’étais en troisième année de licence et j’avais envie de réussir. Même si j’ai énormément lu sur ma spécialité, principalement des articles, je ne peux pas dire en revanche que ma lecture personnelle fut aussi importante. Certes même si j’adore lire sur ma spécialité d’études, j’aimerais que cette année je me concentre sur quelques livres de ma PAL personnelle comme je le fais avec le Winter Challenge. 
Ainsi, j’aimerais atteindre au moins 12 livres dans l’année. Cela me laisse un mois de lecture pour chaque livre, ce qui me paraît être une marge vraiment raisonnable. Évidemment je continuerai mes lectures spécifiques à mon travail avec autant d’enthousiasme que l’année dernière. Évidemment, vous devez vous demander sur quel sujet sa porte, et je vais vous le dire. Je lis énormément de livres sur le handicap, sur la communication, sur le langage. Car à partir de septembre 2017 je serais au sein d’une équipe de communications qui a pour projet de casser les préjugés sur les personnes handicapées ou en situation de handicap comme le stipule la loi à l’intérieur d’un CHU. Ce qui nous amène à la résolution suivante.

RESOLUTION N°4 : L'ECRITURE

Cette année 2017 est pour moi l'occasion de me plonger dans l'écriture plus intensément et plus sérieusement. Depuis plusieurs années maintenant, j'écris pour mon plaisir personnel, entament des romans, des bouquins que je ne termine jamais. Il est temps que cela change. Depuis l'an dernier, j'ai entamé un livre : Breathe. J'ai donc pris la décision de le terminer, de le corriger et d'essayer de le faire publier (ce qui serait pour moi un rêve). 
A l'intérieur de ce livre, et plus particulièrement du personnage personnage principal c'est une partie de moi que je livre, et je voudrais faire partager cette part de moi. J'ai donc entamé l'aventure sur Wattpad pour avoir des avis, des critiques et pourquoi pas du soutien d'autres auteurs.  (Vous pouvez retrouver mon profil en cliquant sur le lien)
Durant l'année, je participerai également à trois ateliers écritures pour parler et échanger avec des personnes de mon université sur ce que nous écrivons. Autant vous dire que je suis déjà angoissée à l'idée que ça ne plaise pas. Mais c'est un moyen d'avancer, de continuer sur ma lancée des bonnes résolutions. 
Ainsi, pour fin 2017 j'aimerai que mon roman soit au moins terminé dans sa première version (sans la correction et relecture). 

RESOLUTION N°5 : LA SANTE

Et oui, un peu de sérieux ne fait pas de mal. Il est temps que je prenne un peu plus soin de moi. Cette année, je vais tenté d'utiliser plus de technique thérapeutique "saine". Qu'est-ce que j'entends par saine ? Huile essentielle, cryothérapie, plantes naturelles, etc. J'aimerai partager avec vous mes victoires et mes déboires, mes constats et mes analyses liés à l'évolution de ma maladie car je trouve qu'il y a très peu de discours personnelles sur des remèdes ou traitements liés à la polyarthrite rhumatoïde ou spondylarthrite. Ce blog n'est pas là que pour vous faire découvrir mes loisirs, mes passions mais également ce qu'il se passe quand j'ai des crises, comment appréhender et soulager dans ces moments-là. 

RESOLUTION N°6 : LE TRAVAIL/LES ETUDES

Dernière résolution, et pas des moindre ! Pour moi, les études ont toujours été une part très importante de ma personnalité. C'est ce qui me permet de tenir debout, d'évacuer mon stress. Peut-être est-ce une technique sado-masochiste selon certain, mais pour moi c'est un défouloir qui n'a pas de limite. La connaissance, elle se trouve partout dans une quantité illimité. Il y a toujours de quoi faire ! Et oui... je le dis alors qu'il y a 12 ans quand j'étais au collège je levais les yeux au ciel en entendant les surveillants le dire. 
Cette année est toute particulière pour moi. J'ai terminé en 2016 ma licence Science du Langage spécialisation Langue des Signes Française, et j'ai entamé en septembre une année d'Anglais. J'ai toujours été une quiche (pas Lorraine) en Anglais et cette année j'aimerai que ça change. Je voudrais qu'en 2017 j'ai acquis quelques bases pour m'en sortir et ne plus couler comme c'était le cas il y a quelques mois de ça. 
Puis après, vers juillet/août j'aimerai intégrer Paris 8 pour entamer mon Master en Communication et pouvoir entrer en apprentissage. Un CHU m'a déjà accepté pour travailler sur un projet sur le handicap et l'insertion des personnes en situation de handicap dans une vie professionnelle. C'est mon deuxième rêve... travailler sur le handicap dans le domaine de la communication. J'aimerai donc avoir mon entretien d'entrée en Master et me complaire dans mon futur travail. 


En vous souhaitant à toutes et à tous une bonne et heureuse années ! 

@Phi

=============================

Dites-moi en commentaires, vos remarques, vos résolutions, vos attentes et puis tout ce qui vous passe par la tête, cela fait toujours plaisir de communiquer, d'échanger. 







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire